Pendant des mois, les Elus Vivre à Treillières se sont vu refuser l’accès au rapport réalisé sur le site des Bossins à la demande du maire. Il faut dire que depuis l’élection d’Alain Royer en 2012, cette décharge a vu son activité se développer et les déchets s’accumuler. Ce que démontre bien le rapport finalement remis ainsi que les photos jointes.

Les raisons pour lesquelles le maire ne souhaitait vraiment pas que ce rapport « tombe aux mains « des élus d’opposition : la mise en demeure dès juin 2018 de remettre ce site en état mais aussi l’estimation du coût de nettoyage qui figure dans ce rapport, pouvant aller de plusieurs centaines de milliers d’euros à plusieurs millions. Vraiment  » Une patate chaude pour la future équipe municipale « , comme le conclut Ouest-France ce matin.

Lire l’article complet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.