L’Infolettre de Novembre 2016

Au sommaire :

  • RAPPEL : notre ASSEMBLEE GENERALE !
  • Pourquoi s’abstenir sur l’embauche d’un Contrat d’Accompagnement dans l’Emploi ?
  • Annulation des Trophées Sportifs : les associations se font taper sur les doigts !
  • Suppression des tranches 3 et 4 de Vireloup : 1er chèque à faire pour la mairie…
  • La solidarité : « c’est pour les autres, pas chez nous ! »
  • Nos élus proposent


RAPPEL : notre ASSEMBLEE GENERALE !

Le vendredi 18 novembre à 20h30, salle de la Fraternité près de l’église, nous vous attendons pour notre assemblée générale annuelle. N’oubliez pas votre chéquier : votre soutien financier est capital pour notre action. A vendredi !


Pourquoi s’abstenir sur l’embauche d’un Contrat d’Accompagnement dans l’Emploi ?

Au conseil municipal de septembre, la municipalité a proposé d’embaucher une personne en C.A.E. (contrat d’accompagnement dans l’emploi) au niveau Master 2 pour « mener le projet médiathèque » et prendre « en charge la conception de l’agencement intérieur de la médiathèque ». Le personnel actuel d’encadrement et d’animation de la bibliothèque a déjà été recruté il y a quelques années dans cet objectif. Ces compétences sont déjà en interne, utilisées et confirmées dans le suivi actuel de la bibliothèque.

Pourquoi écarter le personnel actuel de la mairie sur ce projet, d’autant plus qu’il est moteur ?Pourquoi ne pas faire une embauche d’un C.A.E. ayant un autre profil, en appui (et non au-dessus !) des agents actuellement en poste ? Le manque de réponse crédible du maire a laissé les 6 élus très dubitatifs sur le réel besoin d’un recrutement pour cette tâche. C’est pour cette raison que les 6 élus Vivre à Treillières se sont abstenus.


Annulation des Trophées Sportifs : les associations se font taper sur les doigts !

En 2015, la municipalité a lancé les premiers Trophées Sportifs. Cette cérémonie veut mettre en valeur le travail des bénévoles au sein des associations sportives de la commune.
Nous avions soutenu cette démarche, d’autant plus que nous l’avions aussi dans nos propositions pour les municipales. Pour une fois que l’on est d’accord, il faut le souligner. En 2016, la soirée Trophées a été annulée (seulement 4 dossiers déposés par les associations sportives sur l’ensemble des Trophées proposés). Les associations ayant déposé un dossier ont été invitées à un pot par la mairie, l’occasion pour l’adjoint aux sports de faire part de son mécontentement… Extrait :« ce sera retenté en 2017 et si ça ne marche pas, ce sera arrêté définitivement. Si c’est comme ça avec les assos, les élus pourront regarder eux aussi au niveau des subventions : à qui donner et combien ? On est dans une société où on veut faire valoir ses droits. Mais on a aussi des devoirs ! » Ambiance, ambiance…


Suppression des tranches 3 et 4 de Vireloup : 1er chèque à faire pour la mairie…

Nous ne parlons pas du nom de la future piscine de Treillières qui vient d’être dévoilé fin novembre. En effet, fin 2018, vous vous baignerez dans les bassins Des terrains à l’ouest du bourg avaient été achetés par l’intercommunalité et devaient être intégrés dans les tranches 3 et 4 de la ZAC de Vireloup.
Le maire ayant décidé d’annuler la moitié de cette ZAC, nous avions prévenu depuis 2 ans que cela obligerait la commune à racheter ces terrains. « Mais non, on se débrouillera » avait alors répondu le maire. Rien n’avait été prévu au budget. Et voilà, l’intercommunalité doit se séparer de ces terrains comme le prévoyait son contrat avec la commune, et le maire doit faire un chèque de 900.000 euros, non prévus au budget. Mais on vous rassure, la municipalité va certainement trouver une bonne explication avec son double langage habituel.


La solidarité : « c’est pour les autres, pas chez nous ! »

Le 18 octobre, le Conseil Départemental a adopté un vœu pour que les élus locaux de Loire Atlantique prennent toute leur part dans le dispositif de soutien aux populations fuyant la guerre. Ce vœu, qui appelle à un accueil digne de ces femmes, hommes et enfants victimes de persécutions et faisant face à la mort,
n’a reçu le soutien que d’une partie des élus de droite. En effet, deux d’entre eux se sont abstenus, 9 autres ont préféré ne pas prendre part au vote. Parmi ces derniers, figurent les deux conseillers départementaux du canton de La Chapelle-sur-Erdre, Erwan Bouvais et Élisa Drion, Elisa Drion qui est également conseillère municipale de Treillières et ancienne adjointe à la Petite Enfance. Notre maire est dans cette droite ligne de ne pas honorer les valeurs de solidarité : il vient de refuser la demande de la préfecture d’héberger 4 migrants. Pour notre commune de près de 9000 habitants, l’une des plus riches du département (voir sur salairemoyen.com), une telle attitude est affligeante.


Nos élus proposent

Avant l’été, pour tenir compte d’une forte augmentation du nombre d’élèves à la rentrée 2016, les Elus Vivre à Treillières se sont battus pour l’ouverture d’une classe supplémentaire à Joseph Fraud. Ils ont donc réclamé la mise en place d’un modulaire pour permettre d’avoir une 5ème classe de maternelle et alléger ainsi les effectifs de toute l’école. Cette organisation aurait pu se faire le temps que la nouvelle école voit le jour dans deux ans. Refus…Et évidemment les classes de Joseph Fraud, en particulier en maternelle, sont très surchargées !
Pour autant, les Elus Vivre à Treillières continuent à tout faire pour que cette école apporte les meilleures conditions de vie aux élèves et à leurs enseignants. Un projet d’extension de cette école étant maintenant à l’étude, les élus de l’opposition ont pris leur place au sein du comité de pilotage. Un exemple : un premier projet ne faisait pas état d’un préau en remplacement de l’ancien supprimé. Pas compréhensible pour notre représentante au comité de pilotage et surtout inconcevable pour une école. L’erreur a été réparée : le nouveau projet présenté à la dernière réunion a à juste titre prévu l’installation d’un tel préau. De quoi répondre aux besoins des élèves et de tout le personnel de l’école.


Cette Infolettre vous plait ?
Diffusez-la à vos amis, à vos voisins ou à votre famille !