L’Infolettre de Décembre 2016

Au sommaire :

  • Retour sur notre ASSEMBLEE GENERALE
  • L’évolution de la collecte des déchets : réunion publique le mardi 13 décembre à 20H30 à Treillières
  • Une fuite d’eau à 24.000 euros !!!
  • La future piscine : une décision en catimini…
  • Une nouvelle taxe sur la facture d’assainissement collectif !
  • Nos élus proposent : Le Centre de Loisirs ouvert à Noël


Retour sur notre ASSEMBLEE GENERALE

Le vendredi 18 novembre à 20h30 s’est déroulée notre assemblée générale annuelle. Merci à toutes et tous ceux qui ont fait le déplacement. Le renouvellement du conseil d’administration a eu lieu et 2 nouveaux membres en font partie.
Ainsi, Emmanuel Renoux, Isabelle Le Gallèze, Bernard Etrillard, Chantal Roullaud, Stéphane Coutineau, Priscilla Decottignies, Mickaël Guivarch, Hélène Jalin et Yves Le Coz composent le conseil d’administration. Ils se réuniront très prochainement pour élire le nouveau bureau de Vivre à Treillières.

Nous avons besoin de vous. Pour financer notre action et notre communication, venez adhérer à Vivre à Treillières ou faites nous parvenir votre cotisation 2016. Elle est de 20 euros/personne. Envoyez la par courrier à :
Chantal Roullaud, Les Tertreaux, 44119 Treillières.


L’évolution de la collecte des déchets : réunion publique le mardi 13 décembre à 20H30 à Treillières

La communauté de communes va décider le 14 décembre de l’évolution de la collecte des déchets pour qu’elle prenne effet le 1ier janvier 2018. Des questions importantes doivent être tranchées : faut-il ramasser les bacs tous les 15 jours, faut-il continuer de récolter les emballages en sacs jaunes ou passer en bac, faut-il que la collecte
des déchets soit effectuée par un prestataire extérieur (comme actuellement) ou bien par un service public en régie ? Ces questions sont très importantes mais aucun débat public n’a été jusqu’à aujourd’hui organisé. Vivre à Treillières organise une réunion publique d’information et de débat le mardi 13 décembre à 20H30 à la salle de la Fraternité, près de l’église. Cette réunion sera animée par notre conseiller communautaire, Emmanuel RENOUX. On compte sur votre présence !


Une fuite d’eau à 24.000 euros !!!

La municipalité a dû modifier son budget 2016 pour une facture imprévue : 24.000 euros hors taxe d’eau potable.
Une fuite a été constatée : selon nous, 6.000.000 de litres d’eau sont partis dans la nature.
Vous avez bien lu : 6 millions de litres !
Soit la consommation moyenne de 60 ménages pendant un an.

Comment se fait-il qu’il n’y ait pas eu une seule alerte avant de constater une telle fuite ? Interpellé par les élus VAT au conseil municipal, la réponse du maire n’a été qu’un retentissant silence…


La future piscine : une décision en catimini…

Nous ne parlons pas du nom de la future piscine de Treillières qui vient d’être dévoilé fin novembre. En effet, fin 2018, vous vous baignerez dans les bassins d’ALPHEA. Non, nous voulons parler d’une décision bien plus importante qui n’est absolument pas présentée aux habitants.
Est-ce que les 2 piscines de Nort sur Erdre et de Treillières vont rester gérées par la communauté de communes (on appelle cela « en régie ») ou bien leur gestion va-t-elle être déléguée à un prestataire privé ? Cette décision va être prise le 14 décembre par les conseillers communautaires, et aucun débat public n’a eu lieu. Nous regrettons que la procédure suivie par le président de la communauté de communes évite tout débat avec les citoyens sur un tel enjeu pour des équipements publics qui connaissent un succès énorme comme à Nort ou qui sont très fortement attendus comme à Treillières. La démocratie, la participation des citoyens… Ca vous dit quelque chose ?


Une nouvelle taxe sur la facture d’assainissement collectif !

Début 2017, un nouveau prestataire gérera le traitement des eaux usées de la commune. Les tarifs qu’ils proposent vont baisser de 12 à 15%, notamment parce que la station d’épuration est un équipement récent et moderne capable d’assumer une forte extension du réseau.
En plus des tarifs du prestataire, la commune a aussi sa part dans la facturation du service du traitement des eaux usées. Ce tarif (dit tarif variable) baisse depuis 2014 de 2 à 3%. Le programme d’extension du réseau lancé en 2010, repris par la municipalité actuelle, se révèle plus lucratif que prévu et donc rapporte tous les ans plus que les prévisions. En 2O16, c’est 71.000€ de recettes supplémentaires. Cela permet ainsi au maire d’assumer une baisse des tarifs tous les ans, décision que nous soutenons depuis le début. Mais, le maire n’a pas pu cette année s’empêcher de créer une nouvelle taxe sur le traitement des eaux usées : la « part fixe communale » de 3€ par foyer. Nous avons voté CONTRE, car nous estimons que les Treilliérains ont le droit au retour plein et entier sur leurs factures des efforts qu’ils ont fournis de 2009 à 2012 pour financer la refonte des équipements de traitement des eaux usées. Ils étaient complètement obsolètes à notre arrivée aux responsabilités en 2001.


Nos élus proposent :
Le Centre de Loisirs ouvert à Noël

Fin 2015, le maire avait décidé de ne pas ouvrir le Centre de Loisirs pour Noël. Malgré la demande de nombreuses familles et le soutien des élus Vivre à Treillières (courrier au maire et vive interpellation en conseil municipal) demandant de revenir sur la décision prise, la majorité restait sur
sa position : considérant que cela ne correspondait pas à un besoin des familles, le Centre de Loisirs n’ouvrirait pas !!!
Jamais reconnaître ses torts devant l’opposition, quitte à botter en touche, voilà la devise des élus de la majorité. Mais on sentait bien le malaise et on pouvait comprendre que les familles et les élus Vivre à Treillières devraient pouvoir obtenir cette ouverture en 2016. D’ailleurs, pas besoin d’y revenir et de se battre en commission « Famille, Education, Solidarité » de novembre dernier : l’annonce d’une ouverture à Noël prochain, la semaine du 19 au 23 décembre, a été faite très rapidement dans l’année, preuve que la majorité municipale reconnaissait finalement qu’il y aurait un réel besoin, comme le disaient les familles et les élus Vivre à Treillières !
Les inscriptions en cours (jusqu’au lundi 5 décembre) lèvent tout doute à ce sujet. Au 29 novembre au soir, les chiffres à la journée sont au minimum de 61 enfants le vendredi 23 et jusqu’à 91 le mardi 20 décembre. Du coup, 2 lieux vont être ouverts, Joseph Fraud et Alexandre Vincent, les repas étant pris à Joseph Fraud.
Un exemple d’action menée et un encouragement pour les élus Vivre à Treillières dont le rôle n’est pas toujours facile et en tout cas jamais facilité par la majorité actuelle !


Cette Infolettre vous plait ?
Diffusez-la à vos amis, à vos voisins ou à votre famille !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *