Expression politique du groupe d’élus Vivre à Treillières – 4e trimestre 2018

Beaucoup d’entre vous ont remarqué que même au niveau de cette expression politique la majorité ne joue pas le jeu. Dans le dernier magazine, la majorité a carrément transformé son expression politique en droit de réponse à la nôtre, bien que nous, nous ne puissions pas le faire. C’est injuste mais c’est le sens de l’égalité donnée par la majorité aux règles et règlements.

Au cours de cette année, nous avons pu avoir un autre exemple du sens donné aux règlements par la majorité avec la découverte d’une vaste décharge illégale dans notre campagne, décharge pilotée par la mairie. Nous avons aussi découvert que le maire avait perdu tous ses pouvoirs de police spéciale. Ce transfert de responsabilité s’est fait dès 2014 sans aucune information ni transparence. Quel autre bilan pour 2018 ? Aucune grande animation culturelle cette année : Treill’air de Fêtes a été annulé tout comme le festival Fest’in Gesvres. Le bio reste toujours dans des proportions insuffisantes à la cantine. La nouvelle halle aux raquettes continue de fuir (constat en novembre) et il va encore y faire froid. Le service animation jeunesse est toujours fermé même si la majorité présente de grandes théories et promet du nouveau pour 2019… En attendant, aucune action concrète car c’est bien cela qui compte.

Cette année, nous avons fait des propositions qui ont été entendues. Nous avons demandé le petit parking près du château, il a été fait. De même pour le droit de circuler à vélo rue de la Gouërie. Notre demande d’une piste cyclable le long du parc tertiaire à Ragon (Decathlon) est en cours de création. Et notre proposition de prendre en compte le numérique dans le futur Plan Local d’Urbanisme Intercommunal a été retenue.

Ce rapide bilan 2018 montre le travail de l’opposition sous tous ses volets : contrôle, vigilance, et propositions. Certains se demandent pourquoi nous sommes « à charge » envers la majorité. Mais croyez nous, mener à bien notre mission d’élus de l’opposition n’est pas chose simple. Quotidiennement nous devons nous battre pour avoir les informations nécessaires afin de comprendre comment notre patrimoine et nos intérêts à tous sont défendus et gérés par la majorité municipale. Si les règles sont suivies par tous, le dialogue, le partage des idées et la confiance ne seront que plus faciles à appliquer.

Nous vous souhaitons de bonnes fêtes de fin d’année. Profitez au mieux de l’animation communale ces futures semaines et partageons l’art de vivre à Treillières.

Les conseillers municipaux du groupe « Vivre à Treillières » : Emmanuel Renoux, Soumaya Bahiraei, Alain Blanchard, Hélène Jalin, Jean-Pierre Tual, Christian Lemarchand.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.